Une approche configurationnelle des leurres conversationnels

Relieu, Marc; Sahin, Merve; Francillon, Aurélien
Réseaux, 2020/2-3 (N° 220-221)

es leurres conversationnels sont des agents artificiels qui, une fois insérés au sein d’échanges langagiers, sont susceptibles de passer pour des humains. Ils se distinguent donc des robots et autres agents incarnés par leur capacité à leurrer des interactants humains en situation. Apparus à la naissance du projet de l’Intelligence Artificielle dans le Jeu de l’Imitation d’Alan Turing (appelé aussi test de Turing), les leurres conversationnels ont été ensuite développés dans des directions différentes, dont nous proposons une première généalogie. Les modalités de la conception des leurres (des professionnels de l’informatique y croisent des amateurs éclairés) diffèrent, de même que leurs usages : répondre à des interrogations épistémiques, gérer une consultation de psychologie non directive, répondre à des appels non sollicités de télémarketing. Dans cet article, nous montrons l’intérêt d’adopter une approche configurationnelle pour étudier les trois principaux types de leurres conversationnels, les différents contextes langagiers au sein desquels ils interviennent et comment ils parviennent à se glisser dans la texture intelligible des interactions, en vue de réaliser différentes fins pratiques.


DOI
Type:
Journal
Date:
2020-05-28
Department:
Digital Security
Eurecom Ref:
6278

PERMALINK : https://www.eurecom.fr/publication/6278