Ecole d'ingénieur et centre de recherche en télécommunications
Date: 
19-08-2012

Photos de mode aux corps sublimés, images de presse déformées, photos de
guerre trafiquées, documents falsifiés. Une réponse antifraude est en train de faire ses preuves.
Depuis l'avènement du tout numerique, on croyait la guerre perdue celle opposant les "truqueurs", qui cherchent a corriger discrètement le contenu de certains cliches, aux "traqueurs", qui s'efforcent, eux, de vérifier l'authenticité des images pour le compte des services de renseignements, de la justice, de la defense ou de la presse.