Ecole d'ingénieur et centre de recherche en télécommunications

Seminar: Une rémunération pour du piratage ? Une analyse des programmes controversés d'affiliation des sites d'hébergement en un clic

Tobias LAUINGER - PhD student in systems security at Northeastern University, Boston

Réseaux et Sécurité

Date: 19 septembre 2012

: Les sites d'hébergement de fichiers en un clic (OCH) tels que Rapidshare ou feu Megaupload sont des services populaires qui permettent aux utilisateurs de charger et stocker des fichiers. Les utilisateurs de ces services peuvent partager ces fichiers avec leurs amis ou les rendre accessibles à un plus large public en publiant les liens de téléchargement sur des sites d'indexation ou de streaming (de larges répertoires de liens). Bien que les OCH aient des scénarios légitimes d'utilisation, ils sont fréquemment utilisés pour distribuer des contenus piratés. Plusieurs OCH mettent en place des programmes d'affiliation qui récompensent financièrement ceux qui utilisent l?OCH pour l?hébergement de fichiers populaires. Ces programmes sont controversés pour leur présumé soutien financier au piratage. Ce système de rémunération est justement un des principaux éléments reprochés dans l?acte d?accusation qui a eu pour conséquence la fermeture de Megaupload, alors l?un des 100 sites web les plus visités au monde. Dans cette présentation, je donnerai des estimations du montant qu?un utilisateur qui héberge du contenu piraté sur un OCH peut gagner en publiant des liens de téléchargement sur un éventail de sites d'indexation et de streaming. Le revenu potentiel d'un petit nombre d'uploaders peut être important, mais pour la plupart des uploaders le revenu est si bas que des motivations altruistes semblent plus probables.

Une rémunération pour du piratage ? Une analyse des programmes controversés d'affiliation des sites d'hébergement en un clic

Rechercher