Ecole d'ingénieur et centre de recherche en télécommunications

Seminar: Lois d'échelles d'interférence et de débit dans les réseaux de partage du spectre prioritisé.

Patrick Mitran - Prof. University of Waterloo, Canada

Communications Mobiles

Date: 28 juin 2010

Lieu: Eurecom - Salle des Conseils

La radio cognitive est peut-être un terme trop large utilisé pour décrire une variété de technologies de communications récentes. Dans cet exposé, nous examinerons d'abord quelques-unes des définitions de la radio cognitive, puis nous considérerons la notion de partage du spectre prioritisé. Nous examinerons certains des problèmes typiquement associés à l'atténuation des interférences en insistant sur la nécessité d'un gestionnaire de bande. Compte tenu de la présence d'un gestionnaire de bande, nous présentons certains de nos résultats récents sur l'atténuation de l'interférence dans un réseau cognitif. Tout d'abord, nous déterminons des lois d'échelle pour l'interférence dans un réseau primaire et secondaire avec topologie arbitraire. Dans la deuxième partie, nous considérons la coexistence de réseaux primaire et secondaire colloqués, avec topologie point à multipoint, qui accèdes simultanément au même spectre. En particulier, nous analysons le nombre d'utilisateurs et la somme des taux de débit du système secondaire en fonction de l'effet maximal qui est permis sur le système principal, lorsque les transmissions simultanées sont traités comme interférence. Comme référence de base, nous comparons le partage du canal via division de temps (TD). Nous constatons que prévu que le système secondaire est donné suffisamment d'informations sur l'état du canal, l'impact de l'interférence a la première installation sur sa somme des taux peut être atténué par un choix judicieux des n?uds secondaires actifs et nous quantifions l'amélioration qui se réalise. Cette quantification est réalisée par un lemme clé sur la somme des statistiques d'ordre faible d'une variable aléatoire. Nous analysons également le cas le plus symétrique lorsque les deux réseaux primaires et secondaires reçoivent suffisamment de renseignements sur l'état du canal pour activer sélectivement les n?uds dans les deux réseaux.

Document

Lois d'échelles d'interférence et de débit dans les réseaux de partage du spectre prioritisé.

Rechercher