Ecole d'ingénieur et centre de recherche en télécommunications

Kaijie ZHOU

Kaijie ZHOU
Kaijie ZHOU
Eurecom - Communications Mobiles 
Doctorant ( 2011 - 2013)
Alumni EURECOM

Thèse

Techniques d'accès radio pour les communications machine-à-machine dans LTE/LTE-A LTE-Avancé et mesh

Responsable(s)

 Les communications de type machine-à-machine M2M sont considérées comme des formes de communication de données qui ne requièrent pas nécessairement d'interaction humaine. Elles fournissent une connectivité omniprésente entre les machines, permettant la création de l'Internet des Objets. Cependant, ce type de communication n'est pas efficace dans les réseaux cellulaires, en raison de leurs caractéristiques spécifiques, telles que: nombre massif de machines, petites transmissions de charge utile, trafic sporadique, contrainte de puissance, et des différences en termes de qualité de services.

L'objectif de cette thèse est de proposer des mécanismes et d'optimiser les techniques de la couche d'accès radio LTE pour les communications M2M, plus particulièrement, on vise l'accès au canal de liaison montante et de réception de liaison descendante. Pour l'accès au canal de liaison montante, nous proposons deux méthodes afin d'améliorer la performance d'accès aléatoire en terme de latence et de consommation énergétique: une méthode d'agrégation de paquets et une autre de transmission multiple pendant l'intervalle de temps de transmission. Afin de réduire encore plus le temps de latence de liaison montante et permettre une connexion d'un grand nombre de machines au réseau, nous proposons une nouvelle méthode d'accès basée sur la contention CBA pour éviter d'une part la signalisation redondante pour accéder au canal et d'autre part la latence de l'ordonnanceur. Nous présentons également une méthode d'allocation des ressources pour le CBA afin de garantir la contrainte de délai avec une allocation minimale. Pour la réception de liaison descendante, nous proposons deux méthodes pour analyser les performances du mécanisme de réception discontinu DRX pour les applications M2M: la première se base sur une distribution de Poisson, la suivantesur une distribution Pareto pour le trafic sporadique. Avec les modèles proposés, le facteur d'économie d'énergie et la latence pour transiter du mode sommeil au mode actif peuvent être estimés avec précision pour un choix donné de paramètres DRX, permettant ainsi de sélectionner ceux permettant d'atteindre le compromis optimal.

Rechercher



Informations additionnelles

Profils