Ecole d'ingénieur et centre de recherche en télécommunications

Fabien ESMIOL

Fabien ESMIOL
Fabien ESMIOL
Eurecom - Communications Mobiles 
Doctorant
04 93 00 82 00
466

Thèse

Contrôle de topologie pou la gestion optimisée des réseaux radio cognitifs multisauts

Responsable(s)

  • BONNET, Christian

Les réseaux sans fil connaissent un engouement tout particulier ces dernières années. Faciles à déployer et peu coûteux, ils permettent aujourd'hui la mise en place d'une nouvelle infrastructure ou d'étendre une infrastructure existante. On distingue principalement deux types de réseaux sans fil, les réseaux de type Mesh (Wireless Mesh Network) et les réseaux de type Sensor (Wireless Sensor Network). Ces réseaux sont amenés à être déployés dans des contextes où les systèmes classiques ne peuvent pas fonctionner : en particulier en cas de crise ou de désastre.

 

L'organisation automatique de ces réseaux est un point crucial pour offrir des services de communications optimisées. Le contexte applicatif sera donné par la société THALES qui co-supervisera le sujet dans le cadre d'un convention CIFRE.

 

Un des objectifs de cette thèse est d'étudier différentes façons de réaliser la clusterisation afin d'optimiser l'utilisation du réseau suivant différents critères. Les clusters (ou groupes autonomes) font l'objet d'études [1], [2], [3] dans le de domaine des réseaux ad hoc et des réseaux de capteurs. Le sujet proposé révisera ces méthodes au regard des applications ciblées. Les possibilités nouvelles issues de la radio cognitive seront prises en compte. En particulier la capacité de choix opportuniste de transmission et d'évaluation des états des conditions radios pourra influer sur la mise en place de nouvelles métriques de construction de clusters.

 

En conséquence de la clusterisation, on pourra par exemple s'intéresser à la robustesse, l'overhead, le coût de la mise en place, l'impact sur le routage des données ou encore les faiblesses en termes de sécurité.

Ces différentes solutions (soit issues de la littérature, soit proposée lors de la thèse) seront comparées et évaluées au travers d'outils du domaine de l'étude de complexité, de la recherche opérationnelle, d'évaluation de performances  par simulation, et appuyées par d'éventuels essais sur une plate-forme de tests.

La plate-forme envisagée est celle qui est développée par EURECOM et qui permet des déploiements dans des environnements réalistes.

Un des bénéfices attendus de la thèse est de confronter les résultats de performances obtenus par simulations à des mesures concrètes.

Au-delà de la clusterisation, la thèse pourra aborder d'autres problématiques, telles que l'accès aux ressources, le routage des données, diffusion des informations de contrôle ou encore le transport des données, qui sont directement liées aux choix des clusters.

Rechercher