Ecole d'ingénieur et centre de recherche en télécommunications
Date: 
19-08-2014

D’après les résultats d’une étude menée par des chercheurs de l’institut Eurécom (Telecom Paris), les systèmes embarqués dans de nombreux objets connectés seraient sujets de nombreuses failles.

Depuis quelques années, les objets connectés à Internet se multiplient. Outre les smartphones, les tablettes, les ordinateurs ou les consoles portables, on peut en effet trouver des caméras de surveillance, des imprimantes, des voitures, des cartes-mémoires ou des implants médicaux directement connectés à Internet. Or, comme le signalent quatre chercheurs d’Eurécom, ces appareils sont équipés de systèmes embarqués, permettant notamment de les connecter à Internet et d’offrir certaines fonctionnalités. « Les systèmes embarqués ont acquis une mauvaise réputation, souvent en raison de failles aux cas par cas », affirment les chercheurs.